Vous connaissez surement ce mythique jeu de miniature, ou vous venez d’en entendre parler et vous désirer apprendre comment y jouer? L’Imaginaire est là pour vous!

Nous avons maintenant un « starter kit » complètement assemblé pour vous montrer les règles en détails, lors de nos évènements Warhammer et aussi en magasin!

Dans cet article, vous aurez aussi droit à une introduction à l’univers et un court aperçu du hobby! Bonne lecture!

On peut apprendre à jouer?

Oui! Certainement! Ce n’est pas particulièrement difficile comme jeu… surtout avec la toute récente 8th édition des règlements, qui a largement « streamlined » les règles. Ils ont littéralement changer la moitié des mécaniques du jeu afin de rendre les parties plus dynamique et mettre encore plus d’action!

Comme dit plus haut, l’Imaginaire a maintenant une boite d’introduction au jeu, Dark Imperium (Voir Image plus bas!) complètement assemblée et peinturée! Vous pourrez donc passer un court moment pour jouer quelques tours et expérimenter! C’est même totalement gratuit! Pourquoi pas?

Présentez vous en magasin ou lors d’un tournoi et demandez un spécialiste de Warhammer au comptoir de gaming pour vous faire une démo! Ce n’est pas plus compliqué!

Comment y jouer?

En résumé:

  • Trouver le livre de règle de base + livre de règle pour votre faction
    • Disponible en français et en anglais!
    • Lire les règles
  • Acheter figurines
    • Assemblage
    • Peinture
  • Trouver un adversaire
    • Décider du pointage
      • Faire sa fiche d’armée
    • Décider du scénario
  • Avoir du fun!
  • Répéter les 2 étapes précédentes pour plus de partie
    • Retourner à la deuxième étape au besoin!

En version longue:

Si vous avez plus de questions après avoir lu le restant, dites vous que c’est normal, Warhammer est comme 3 hobby en 1, Modèle à coller, peinture ET jeu de société. Venez nous voir en magasin, c’est plus facile d’expliquer en personne, on peut interagir et c’est à ca que notre kit de demonstration sert!!!

Dans Warhammer 40 000 (ou 40k, pour les intimes?), vous incarnez un général de votre espèce (choix de faction), afin de gagner des batailles effectuées sur une table de jeu.

Vous devrez donc commencer par trouver les règlements! Vous avez accès au règles de base gratuitement (et légalement) en cliquant ici. Le livre de règle de base, souvent appelé « Core Rulebook » possède aussi des guides pour effectuer des scénarios, des campagnes, des histoires, un résumé de l’histoire de l’univers, des histoires courtes et encore plus (il a un bon pouce d’épais!). Notez qu’appart les « formations » et les types de déploiements (qui s’apprennent par coeur en 5 à 15 minutes), sont les seules informations qui sont « partiellement requises » et qui ne sont pas gratuites.

Voici un exemple de formations. Si vous avez déjà joué, il devient très évident de pourquoi il est si facile de s’en rappeler. (De toute façon, cet image vient de google, une bonne phrase et vous les avez tous en 40 copies dans la première page!!!)

Vous devrez ensuite vous choisir une faction qui vous semble attirante. Il y en a plusieurs et elles ont toutes des règles spécifiques qui leur permette de se jouer différemment, ce qui rajoute de la profondeur au jeu.

Vous ne verrez pas 2 parties identiques, même après 200 batailles. Pas mal plus de rejouabilité moins plate que Risk et Monopoly! Règle du pouce: Prenez en une qui vous plait à l’oeil! Les designs de chaque espèce est assez unique et il est pas mal plus plaisant d’assembler et peinturer quelque chose qui nous plait que quelque chose qu’on a choisi simplement parce que notre voisin à dit ou entendu que « c’était fort! ». Pensez aussi que l’équilibre du jeu est ajustée pour balancer la puissance relative de chaque factions, pour que ca soit équitable… la rumeur pourrait être simplement 2 joueurs qui ne sont pas du même calibre! Lorsque votre choix sera fait, vous devrez ensuite trouver le livre contenant les règles spécifiques à votre faction.

Normalement, ces dernières sont contenues dans ce qu’on appelle un « Codex ». Pour le moment, les Codex de la 8e edition ne sont pas disponibles (ils s’enviennent), mais des « Index » contenant les règles de plusieurs faction en même temps sont disponibles… pour moins cher qu’un seul Codex! Il n’y a que des règles dans les Index, alors que les Codex contiennent habituellement d’autre « fluff » (des histoires propres à votre faction, des images, des guides de peinture abrégés, des exemples de schémas de couleurs, etc.).

L’image plus haut est un exemple d’une armée Tau, la faction que je joue depuis sont apparition il y a bientôt 15 ans. Les images qui suivent sont des exemples d’armée Tyranides, Space Marine et Necron, respectivement.

Vous devrez finir par assembler une armée de figurines. La structure des « formations », combinées aux règlements permet beaucoup de flexibilités. La taille peut donc varié grandement d’une partie à l’autre et un simple « Start Collecting » de votre faction, offert en magasin, peut déjà vous permettre de jouer plusieurs parties. Vous pourrez rajouter d’autres figurines par la suite si vous le désirez. Ces kits possède déjà une « troupe », un « QG » et une autre « Unit », pour un prix qui revient souvent à moins que la moitié des pièces individuelles.

Ces pièces sont fabriquées à partir d’un plastique unique à Games Workshop (des brevets, tsé!), ce qui leur confère une très bonne résistance et qualité, en plus de permettre une foule de détails! Voici un exemple de pièces lorsqu’elles sortent de la boîte! Vous devrez les détacher soigneusement (une paire de « cutter », un exacto et des limes font une trio parfait pour un excellent résultat!)

La prochaine étape consiste à coller les pièces. Prenez de la colle à modèle en plastique dans l’idéal, cette dernière est faite pour ce type de produit, évidemment. Vous ne pourrez me blamer si votre colle d’un autre type ne colle pas ou encore fait fondre le plastique… Sinon, cette étape est assez simple, car de petits guide viennent avec les pièces et elles sont faites pour que ca soit évident! Il y a plusieurs pièces alternatives et ces dernières représentent différentes pauses OU de l’équipement que la figurine peut prendre. Normalement, vous êtes mieux de regarder les règlements et de comprendre comment équiper votre armées (le système de pointage, détails plus bas) avant de coller vos figurines.

Exemple: un tank peut souvent avoir 3 ou 4 types d’armement et un joueur habitué n’aimerait pas trop voir un « railgun » à la place d’un « ion cannon », si c’est ce que vous avez sur papier. Toutefois, les joueurs savent qu’il est déplaisant d’acheter 3 tanks pour changer un cannon… il faut juste l’annoncer avant le début d’une partie, ou bien utiliser des aimants et/ou des broches pour changer le cannon d’une partie à l’autre! Problème réglé!

Vient ensuite la peinture! Amusez-vous! Mais par pitié, appliquer du primer avant de mettre de la peinture… surtout que la peinture à modèle réduit en plastique est habituellement à base d’acrylique. Pas de primer, ca décolle et ca écaille. Prenez aussi note que la peinture acrylique nécessite souvent d’être légèrement diluée avant d’être appliqué (« Thin your paint, dammit! »). On peut mettre une légère quantité d’eau dans de la peinture acrylique, c’est correct! Il vaut mieux mettre 2 couches ou 3 que d’en mettre une trop épaisse. Très difficile de revenir en arrière!

Si j’ai pu remarqué de quoi de particulièrement intéressant au fil des années à y jouer, c’est que vos talents artistiques importe peu… coller n’est rien de difficile et peinturer s’apprend… et pour obtenir un bon résultat, ça peu prend moins de quelques heures (on parle de moins de 20h actif à peinturer) de pratiques et quelques-uns des milliers de tutoriels sur Youtube. L’important c’est d’être satisfait de son résultat… certains s’arrête à un primer noir et 2 couleurs pour les détails. Regarder encore la photo ci-dessus et vous auriez déjà 80% du travail fait par l’armée en noire et celle en mauve! Apprenez à faire un brossage à sec et à utiliser du « shade » (de la peinture liquide comme de l’encre) et vous aurez tout ce qu’il faut pour y arriver!

Voici un exemple de tutoriel en vidéo. 1 couleur de base par section d’aile, un wash avec un shade, puis un drybrushing. 3 sections. Excellent résultat. 1h maximum à faire… séchage inclu. Encore plus rapide lorsqu’on en fait plusieurs en série!

La dernière étape consiste à préparer votre partie! Suivant un ensemble de règles, offert dans le Core Rulebook et dans votre Index/Codex, vous devrez choisir quel type de partie vous aller jouer et quelles restrictions vous aurez pour placer des figurines sur la tables.

Les règles offrent un système de pointage qui permet d’égaliser les chances, afin que ce ne soit pas la personne qui a le plus d’argent et de figurines qui s’assurera de remporter la partie. Ceci permet que la personne qui utilise ses points pour mettre une armée en jeu et l’utiliser au maximum de son potentiel sera le vainqueur*! (*Il faut des dés à 6 faces, donc la chance peu affecter le résultat!)

Conclusion?

Honnêtement, si vous vous êtes rendu jusqu’ici en lisant l’entièreté de l’article, je pense que je peux vous dire avec confiance que vous aller probablement plus apprécier Warhammer en l’essayant et en discutant en personne avec des joueurs qu’en lisant un blog fait aux petites heures du matin. Vous pourriez aussi plonger dans les livres de règles, les romans et les histoires courtes, ce qui est tout aussi valable!

Bonnes parties (oui, au pluriel, vous aller savoir pourquoi!) et bonne lecture!

Bonus: Micro-Introduction ratée de l’univers de 40k

Warhammer 40 000… Comme son nom l’indique, l’humanité en est maintenant à vivre son 41e millénaire. Mais pourquoi « Warhammer (Marteau de guerre) »? Une référence au fait que l’humanité est constamment en guerre depuis plus de millénaires qu’elle ne peut se rappeler. Bien que l’humanité soit éparpillée sur des centaines de planètes surpopulées à travers la galaxie, elle doit la partager avec plusieurs espèces qui ont très souvent des désirs et des idéaux complètement contraires « aux nôtres ».

La société autoritaire qui dirige la majorité de l’humanité est un gouvernement religieux ayant comme dieux l’Empereur et comme religion une science perdue depuis une guerre interne entre des humains corrumpus par des dieux du chaos vivants dans une autre dimension(appelé le warp) et ceux résistants à leurs tentations. Cette guerre est le moment tournant des années 30 000, et est aussi appelée « l’Hérésie d’Horus ».

L’Empereur est « mort » depuis des évènements précédents la trahison d’Horus. Avec ses capacités psychiques extrêmement puissantes et son thrône un peu trop avancé scientifiquement, l’esprit de ce dernier est suspendu entre la vie et la mort, afin d’empêcher les dieux du chaos d’avoir libre accès à notre dimension.

 

C’est quoi ça mange en hiver cet univers là?

Premièrement, si vous êtes fan de science-fiction et que vous aimez les univers bien développés, sachez que Games-Workshop, la compagnie l’ayant créé, offre des TONNES de jeux dérivé de cette franchise, notamment une AUTRE TONNE de livres et d’histoires encore plus intéressante que la pauvre introduction que j’ai bien pu écrire au dessus de ce paragraphe. C’est un peu comme l’univers Star Wars, mais sans film super connu et sans Disney comme propriétaire!Si jamais vous pensez jouer au jeu, vous aurez certainement accès aux livres de règles, qui contiennent des passages et des histoires courtes qui sont extrêmement bien écrites et qui rendent le jeu encore plus intéressant!

Ca mange du bon divertissement au chaud dans votre salon en hiver!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s