Dans cet article-ci, nous aborderons Vertigo! Plusieurs comics à succès des dernières années proviennent de cette maison d’édition, dont certains qui font partie de mes coups de cœur personnel!

Tout d’abord je ne peux pas parler de Vertigo sans mentionner la fantastique série Fables. Œuvre signée par Bill Willingham, le premier numéro mensuel  parait en 2002 et la série est loin d’être terminée pour l’instant: nous avons reçu le tome 19 en décembre 2013. Comics gagnant de plusieurs prix, Fables met en scène les personnages des contes de fées comme Blanche-Neige et Pinocchio en passant par le Grand méchant loup et Cendrillon. Les créatures sont en exil de leur univers suite à une guerre sans fin contre un être appelé « l’ennemi ». La plupart des personnages ne sont vivants que parce que les humains continuent de croire en eux par le biais des contes de fées. À mon avis, Willingham réussit ici un tour de force en réinventant le monde des contes. Les personnages sont tous présentés avec une personnalité et un passé propre à chacun. Par exemple, nous apprenons au début de la série que Blanche-Neige est divorcée de son fameux Prince charmant qui lui est en fait un irréductible coureur de jupons qui a marié La Belle au bois dormant par la suite et trompé le cœur de Cendrillon également! Cela faisait très longtemps que je n’avais pas autant accroché sur une bande dessinée en particulier et j’ai immédiatement été enchantée dès la lecture des premières pages.

Un autre coup de cœur chez Vertigo est sans aucun doute la série The League of Extraordinary Gentlemen (LEOG) du légendaire auteur Alan Moore. Peut-être plus connu, ou reconnu pour son œuvre phare Watchmen (DC), Alan Moore est un auteur des plus accomplis dans le monde des comics. Gagnant de plusieurs prix pour son travail sur différentes séries, il publie pour la première fois LEOG en 1999. Les amateurs de Sherlock Holmes reconnaitront l’ambiance de l’époque victorienne en Angleterre puisque la lutte du célèbre détective et son éternel ennemi le Professeur Moriarty est à la base du comics. Nous assistons à la naissance de la ligue lorsque Mycroft Holmes, travaillant pour le gouvernement britannique, envoie la mystérieuse agente Mina Murray en Égypte pour récupérer le chasseur Alan Quatermain dans les bas-fonds du Caire. À la suite d’aventures rocambolesques dont un combat dans Paris, un voyage au fond de l’océan et une nuit passablement agitée dans une école de jeunes filles, se joindront au groupe le Capitaine Nemo, Dr. Jekyll et l’homme invisible Hawley Griffin. Étant amatrice d’œuvres de l’époque victorienne, je trouve que Moore excelle  dans la reprise des thématiques littéraires de l’époque, c’est-à-dire les avancées technologiques comme l’énergie nucléaire, ou que ce qui était populaire à l’époque, l’exploration de l’espace. LEOG est une série qui plaira assurément aux amateurs des aventures du résident du 221 B, Baker Street!

Bonne lecture!

Joannie Pelletier-Marion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s