L’univers des comics américains peut paraitre énorme, imposant et effrayant! Loin de vous proposer une histoire d’horreur, je tenterai ici de vous faire part de mes coups de cœur et suggestions pour vous donner à vous aussi l’envie de lire ces bandes dessinées. Nous commencerons dans ce premier texte par la maison d’édition DC Comics. Pour les néophytes, une première distinction est à faire ici en matière de personnages. Batman, Superman, Wonder Woman, Aquaman, Flash et Green Lantern sont publiés chez la maison d’édition DC Comics. Ces personnages évoluent également dans un univers fictif : Gotham City, Metropolis, Blood Haven, etc. Tout ce qui est Captain America, Thor, Iron Man, Hulk et les X-men sont publiés chez Marvel. Je reviendrai sur ces derniers dans un prochain article.

Il est évident que deux des plus vieux héros de DC sont sans conteste Superman et Batman. Une question que je me fais souvent poser est : « quelles sont les séries qui ressortent de tout ce qui a déjà été publié sur ces deux super héros »? Pour ma part, l’un de mes coups de cœurs concernant Batman est la saga The Long Halloween. Écrit par Jeph Loeb et dessiné par Tim Sale, cette histoire publiée pour la première fois en 1996 met en scène Batman aux prises avec des meurtres commis lors des différentes célébrations de l’année comme la Saint-Patrick, ou la fête nationale des États-Unis, le tout débutant comme le titre l’indique, à l’Halloween. À cela vient se greffer l’histoire de la création du vilain Two-Face qui se fait d’une manière assez dramatique. Pour mon plus grand plaisir et j’espère le vôtre, Batman n’affronte pas qu’un seul vilain, mais tous ceux que Gotham possède : Mr. Freeze, The Joker et même Poison Ivy viennent faire leur tour! Un scénario riche en rebondissements qui propose également un retour sur la création de l’homme chauve-souris? Rien de mieux pour bien introduire l’univers du Batman.

L’œuvre Kingdom Come n’est peut-être pas un comics d’introduction, mais l’histoire de Marc Waid permet de bien saisir la psychologie d’un superhéros tel que Superman. Tous les héros de DC, ou presque de Batman, à Aquaman en passant par Wonder Woman, Green Lantern et Green Arrow sont montrés vieillis et ayant passé le relais à la prochaine génération de héros pour la défense de la planète Terre. Tout n’est pas rose : des vilains font des alliances, des héros deviennent des vilains et la seule et unique personne qui peut sauver le monde est Superman! Kingdom Come présente un Superman vivant en ermite, rebuté par la nouvelle génération de héros qui n’est pas du tout comme la dernière. Sous fond d’apocalypse biblique et présenté avec de magnifiques dessins du renommé artiste Alex Ross, Kingdom Come est un livre à lire, à mon avis, pour comprendre toute la complexité de l’âme des superhéros.

Voilà pour cette première partie, ne manquez pas la suite dans les prochaines semaines!

Joannie Pelletier-Marion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s