Il est impossible de tout lire, mais parfois on passe à côté de petits trésors cachés! Voici 3 séries que j’ai découvert cette année qui sont trop bonne pour passer sous silence. Voici donc 3 séries avec déjà plus de 10 mangas, sortis avant 2013, mais que j’ai découvert cette année : Magi, Sawako et Neuro le mange mystère.

Magi

Type : Shonen – Aventure / Fantastique
Nombre de volumes : 14 (en cours)

Magi a été une belle découverte, un bon shonen classique sur un thème exotique : les légendes des 1001 nuits. On y retrouve toute sorte de noms connus comme Aladdin, Ali Baba et Sindbad dans une région du Moyen-Orient. Déjà l’époque et la région sont plutôt dépaysantes pour un manga shonen et c’est rafraichissant. Magie, labyrinthes, amitié et politique se mélangent bien ensemble pour former une aventure entraînante.

Aladdin est un jeune garçon qui est enfermé dans une grotte avec un génie, Djinn. Le moment venu, il sort et part à l’aventure. Djinn, son génie, n’a pas de tête, naturellement Aladdin voudra affronter les dangers des labyrinthes, des donjons magiques, afin de la retrouver. Aladdin est cependant totalement innocent et naïf: il voyage dans un monde qui lui est totalement inconnu, il aura besoin de l’aide de Ali Babba afin de triompher de ces périlleuses quêtes.

Le graphisme est intéressant et les pouvoirs et combats sont bien illustrés. On peut noter quelques longueurs plus la série avance, avec des discussions géo-politique qui semblent n’apporter que peu au reste de l’aventure. Si l’histoire revient plutôt à trouver et explorer les labyrinthes, Magi pourrait devenir un incontournable dans le shonen d’aventure.

Sawako

Type : Shojo – Comédie Classique
Nombre de volumes : 17 (en cours)

Sawako est un des rares shojo que j’ai lu, mais c’est une série exceptionnelle; elle s’inscrit sans problème dans ma liste des meilleurs mangas, tous genres confondus. À la fois classique et original, ce n’est pas simplement un manga de romance, mais bien une véritable aventure sociale!

Sawako est une jeune fille qui semble froide et asociale, mais en fait, ce n’est qu’une perception! Avec son teint pâle et ses longs cheveux noirs souvent devant sa figure, elle semble porter une malédiction et d’ailleurs, ses camarades de classe la surnomment « Sadako », comme la petite fille dans le film « le cercle ». Sawako rencontrera un jeune garçon, Kirihara qui semblait perdu et l’aidera à retrouver son chemin. Kirahara commencera à s’intéresser au cas Sadako et il tentera de la réhabiliter face au reste de la classe. Sawako se fera deux amies très précieuses grâce à lui et c’est un peu ainsi que l’histoire débute.

Bien sûr, plus tard le côté romance prendra de plus en de place, mais le côté social / amitié / scolaire conserve toute son importance. Le fait que le manga ne soit pas unidimensionnel est très intéressant: l’auteure nous montre également la perception qu’ont les personnages secondaires. Le dessin est intéressant aussi, on peut vraiment voir les personnages passer par toute une gamme d’émotion grâce à leurs expressions faciales très réalistes.

Neuro le mange mystère

Type : Shonen – Aventure / Fantastique / Enquête
Nombre de volumes : 23 (terminé)

Neuro est un manga étrange. Déjà, la couverture le personnage est à l’envers. Et le style est un peu vieillot. Bref, ce n’est pas nécessairement un manga intéressant en se fiant seulement aux premières impressions. C’est la nouvelle série du même auteur, Assassination Classroom, qui m’a convaincu de lui donner une chance et je suis vraiment content de l’avoir lu. Je n’ai lu que quelques volumes, mais je sais que c’est une série, sans être exceptionnelle, est au-dessus de la moyenne, surtout par l’originalité de sa thématique.

Lorsqu’on pense à un manga d’enquête, on pense probablement à Détective Conan. Avec Neuro, on plonge dans un univers beaucoup plus sombre et mature. Neuro est un démon qui se nourrit de mystère. Ayant dévoré tous les mystères du monde des Enfers, il entreprend de se rendre sur Terre afin de dévorer de succulents mystères humains. Dès sont arrivé, il s’associera à une jeune humaine, Yako, qui vient tout juste de perdre son père. Avant de manger le mystère, il doit d’abord le résoudre: la jeune fille et lui mèneront une enquête afin de trouver le coupable. Neuro utilisera tout son sens de la déduction, ainsi que des outils spéciaux afin de trouver le meutrier. Il continuera de mener des enquêtes par le biais de Yako afin de satisfaire son insatiable goût d’énigmes.

Certains pourront reprocher à cette série un style inégal de dessin, ou encore certains raccourcis scénaristiques, mais je vous dirais que cette série, sans être parfaite constitue un excellent divertissement. L’interaction entre le démon et la jeune fille est très drôle et chaque enquête amène son lot de nouveauté.

Bref, j’espère que ces quelques suggestions vous auront inspirés!

Alexandre Lachance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s