Un nouveau livre de Stephen King vous donnera encore des frissons dans le dos avec cette histoire surréaliste, toujours aussi surprenante et avec le côté plus obscur de cet auteur bien connu.

Dome tome 1Par une belle journée ensoleillée, la petite ville paisible de Chester’s Mill se retrouve subitement enfermée dans un dôme transparent qui fera plusieurs victimes durant son séjour. Plusieurs en profiteront pour monopoliser le pouvoir, devenir de plus en plus brutaux, tandis que d’autres se serreront les coudes afin de percer le mystère dont même l’armée américaine n’a pas la réponse. Plus le temps passe, plus les résidents sont en danger soit à cause de leur concitoyen ou à cause du manque d’oxygène, ils doivent donc se mettre en mode de survie. Est-ce un complot du gouvernement ? Un acte terroriste ? Ou pire encore, une invasion d’extra-terrestres ?  Les deux personnages les plus à l’avant de l’histoire, Dale Barbara, un vétéran de la guerre d’Irak recyclé en cuisinier pour le restaurant de la ville, ainsi que Julia Shumway, la journaliste en chef du journal local, chercheront à savoir ce qui s’est passé pour pouvoir trouver un moyen de s’en sortir. Après plusieurs impasses et échecs, réussiront-ils à s’en échapper ?

Côté histoire, il y a énormément de personnages dont il faut se souvenir, mais il y a quelques pages au début du livre qui nous indique le nom de tous les personnages, ainsi que son rôle dans le roman. De plus, l’auteur y va tranquillement pour nous faire assimiler le nom ainsi que la personnalité de chaque personne. Cependant, on doit absolument les retenir puisqu’ils ont tous un rôle à jouer, donc c’est sûr que ça devient plus dur au fur et à mesure que l’on avance dans le livre.

Sinon, on est très bien dirigé dans le temps ainsi que l’endroit de la ville où nous sommes. Pas de longueur ni au début de l’histoire, ni durant le reste du livre. Il débute automatiquement avec  l’élément déclencheur, donc cela ne nous prend pas 10 chapitres avant de complètement rentrer dans le creux de l’histoire.

Seul petit hic, la fin de l’histoire n’est pas nécessairement celle à laquelle on s’attendrait. Une très bonne finale quand même, mais pas assez élaborée. C’est un peu confus et *garroché*, il aurait dû s’y attarder un peu plus pour que le lecteur ait le temps de comprendre la situation. Mais étant de Stephen King, cela ne surprend pas; il termine souvent en nous laissant dans le vague, pour que chacun puisse en déduire sa finale.

Bref, un des incontournables de Stephen King, qui saura nous tenir en haleine du début jusqu’à la fin… deuxième livre (en V.F.)* ! Bonne lecture !

( *En version française, il y a 2 tomes. En version anglaise, il n’y en a qu’un. )

Hendrix Rennhart-Dauphinais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s