Série : Deadman Wonderland (9 tomes au moment de l’écriture de la critique).
Auteurs : Jinsei Kataoka et Kazuma Kondou
Genre : Seinen Action
Éditeur : Kana

Bienvenue au sanglant Deadman Wonderland!

Avez-vous envie d’un séjour dans un parc d’attractions rempli de manèges et de spectacles d’agilité? Eh bien, bienvenue à Deadman Wonderland! Mais, avant d’y pénétrer, assurez-vous d’avoir le cœur bien accroché! Car, hé oui, il ne s’agit pas d’un parc d’amusement ordinaire. Il s’agit en fait d’une prison à haute sécurité où les détenus sont obligés de se prêter à plusieurs compétitions pour divertir la galerie. Les spectateurs sont persuadés que ces jeux sanglants sont truqués d’effets spéciaux, mais il n’en est rien. Sans que personne de l’extérieur ne soit au courant, ni même le gouvernement, les prisonniers luttent pour leur survie dans des épreuves totalement inhumaines. Découpage, dépeçage, torture et désintégration guettent les prisonniers. Ainsi va la vie entre ces quatre murs, mais toutes ces pratiques cachent en réalité un bien plus grand mystère qui se révélera petit à petit au fil des tomes.

Vous vous direz peut-être «Ha! C’est prisonniers, pour la plupart accusés d’assassinat, méritent un tel sort.» Eh bien, je vous ferais comme réponse «Êtes-vous bien certains de leur culpabilité?» Car, maintenant vous devez vous en douter, plusieurs condamnés sont victimes de coups montés et sont en réalité tout ce qu’il y a de plus innocents.

C’est ainsi que l’histoire de Ganta, un jeune garçon accusé du massacre de tous ses compagnons de classe, débute dans sa quête de liberté afin de dévoiler au grand jour le complot de Deadman Wonderland.

Dans ce manga, l’action demeure toujours très présente. Les intrigues se chevauchent à un point tel que notre cerveau fonctionne à vive allure en émettant diverses hypothèses. Donc, au fil de la lecture, notre intérêt ne se perd jamais.

Nous savons dès le début que Ganta est innocent. Voir un jeune adolescent évoluer dans un tel milieu de vie parmi les autres prisonniers surprend au départ, mais on s’y fait à la longue. Au départ, Ganta est très fragile et on a peur pour lui. Par contre, au fil du temps, il se forge un caractère déterminé tout en essayant de sauver la chose dont toute personne a besoin dans ces cas-là, l’espoir. Voir son évolution psychologique au fil des tomes est un point fort de Deadman Wonderland.

L’auteur montre une vie carcérale à paliers où chaque détenu appartient à un grade social qui va et vient selon leurs choix de vie. Au début de leur incarcération, les détenus possèdent peu et se nourrissent de peu, car ils ne possèdent pas de «cast point». Le détenu peut éventuellement améliorer sa condition de vie en gagnant des «cast point», en participant à des défis mortels. Mais comme on dit, la fin justifie les moyens. Ce mode de vie tranche énormément avec notre propre système carcéral.

Au niveau des personnages, il est captivant de découvrir au fil de l’histoire la personnalité de chacun et d’apprendre la raison de leur emprisonnement.

Un des points forts de Deadman Wonderland repose certainement dans la qualité de ses dessins. Dans cet univers sanglant, la finesse du détail frise le réalisme. Personnellement, j’adore les mangas bien dessinés et remplis de plein de petits détails. Je ne m’en lasse pas!

Mais, à mon avis, la meilleure chose existant dans Deadman Wonderland est sans l’ombre d’un doute son challenge rempli de mystères. À chaque fois que l’on pense qu’une intrigue est résolue, elle en emmène une autre aux répercussions encore plus énormes. J’attends présentement avec impatience la sortie du tome 10 et, rendue à ce stade de l’histoire, je ne sais absolument plus à quoi m’attendre et j’adore ça! J’aime quand l’auteur réussit à nous surprendre, à nous tenir en haleine.

« Dans cet environnement sombre, macabre et sanglant, on réussit tout de même à percevoir la lumière. »

par Claudia Gagnon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s