Jeu : Atlantis Rising

Fabricant : Z-Man Games

Nombre de joueurs : 2-6

Temps de jeu : 45-75 min

Langue : Français (61,99$) et Anglais (49,99$)

L’Atlantide, cette ville mythique, a besoin de vous! Prenez le rôle d’un des grands dirigeants de la cité et sauvez-vous des flots qui engloutissent petit à petit l’île. Les ressources sont rares, la machine qui vous donnera salvation est loin d’être terminée et par-dessus tout, les Athéniens attaquent de toutes parts. Serez-vous l’un des architectes qui fera s’élever la cité d’Atlantide, ou bien cette aventure sera-t-elle votre dernière?

Atlantis Rising est un jeu de plateau coopératif pour 2 à 6 joueurs dans lequel vous incarnez des atlantes tentant par tous les moyens de sauver l’ile des flots sans fin. Le plateau se divise en 6 pointes, qui représentes différentes actions que vous pouvez effectués chaque tour. Il y a 3 ressources disponibles dans le jeu :

  • les cristaux, qui sont difficiles d’obtention et qui sont nécessaires pour presque chaque pièce de la machine
  • l’or, plus facile à obtenir, mais un peu moins nécessaire
  • les minéraux qui sont très simples à obtenir, mais qui, en eux même, ne servent à rien.

Les collines, les forêts et les montagnes forment 3 des 6 branches de l’île, dans lesquelles nous pouvons respectivement récupérer de l’or, des cristaux et des minéraux. Les 3 autres branches de l’ile sont formées des forges, de la bibliothèque et des villes. Les forges nous permettent de transformer des minéraux en Atlantium, un métal rare et nécessaire à la construction de la machine. Les bibliothèques nous permettent de piger des cartes de connaissances, qui nous aideront énormément dans certaines situations, et finalement les villes nous permettent de prendre plus d’actions dans les tours futurs. Les 6 branches de l’Atlantide sont divisées en 6 morceaux. Plus un morceau est loin du centre de l’ile, plus il est profitable pour les joueurs de s’y rendre.

Cependant, les joueurs décident de leurs actions, puis certaines parties de l’ile sont englouties, en commençant par les plus éloignées. Ainsi, il s’agit de savoir gérer les risques. Envoyez nos personnages au loin est risqué, mais peut rapporter gros! Et pour rajouter au stress, souvenez-vous qu’il y a les assauts des Athéniens qu’il faut également repousser. Tout ceci s’additionne très rapidement pour faire une belle course contre la montre ou chaque ressource est importante.

Le jeu devient rapidement addictif. Lorsqu’on comprend les mécaniques, tout devient une course que nous devons gagner. La bonne nouvelle c’est que tous les joueurs travaillent ensemble pour atteindre ce but. Le jeu offre tellement d’options que certains joueurs peuvent avoir une stratégie simple, qui ne bougera pas pour presque toute la partie, et tout de même avoir beaucoup de plaisir (expérience personnelle) puisque nous devons tous collaborer et accepter de faire notre tâche dans la survie du groupe. Les 6 différents rôles sont très intéressants, et une bonne composition d’équipe pourrait bien vous sauver la mise.

Avec ses multiples niveaux de difficulté, ses différents objectifs à chaque partie ainsi que la quantité géante de choix qui s’offrent aux joueurs, ce jeu devient facilement mon jeu de coopération familiale par excellence.

« La rejouabilité d’un jeu est très importante, et c’est pourquoi ce jeu se classe facilement dans les meilleurs sur le marché, selon moi. »

Tous trouveront plaisir dans ce jeu, sauf ceux qui veulent absolument vaincre les autres joueurs: les jeux coopératifs ne peuvent pas plaire à tous, malheureusement!

François Boivin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s