Et voici, pour ceux que ça pourrait intéresser, un petit lexique pratique du monde des mangas. Ici sera répertoriée une liste de termes récurants dans le monde du manga. Il y aura d’abord les différents styles de base de la classification de manga, des termes plus poussés dans chacun de ces styles, ainsi que d’autres mots pouvant être utiles aux lecteurs.

  • Mais avant tout : qu’est-ce qu’un MANGA, et d’où vient ce mot?

Le terme manga a été utilisé pour la première fois par un caricaturiste japonais, Katsushika Hokusai, et signifiait à l’époque : « image dérisoire ». Bien qu’ayant pris aujourd’hui une toute autre signification, les « mangas » de Hokusai n’étaient jadis que des caricatures de personnages populaires faits avec un procédé spécifique. Avec le temps et les modifications, ce type de dessin, au  contenu audacieux a fini par devenir un style défini, au même titre que les comics américains ou la bande dessinée européenne.

Aujourd’hui, au Japon, un manga est tout simplement une bande dessinée, alors que chez nous en Amérique, le terme désigne la bande dessinée japonaise.

  • MANGAKA : Ce terme désigne autant celui qui dessine le manga que celui qui en est le scénariste.

La classification :

  • Shonen : Le terme shonen réfère au manga visant les jeunes garçons adolescents. Il s’agit avant tout d’aventure pouvant autant faire référence aux sports, au monde fantastique ou de la science-fiction, ayant un style et un canevas fait pour plaire à la gent masculine adolescente. On peut aussi retrouver le bi-shonen, qui garde un canevas de shonen mais avec des dessins plus fins et féminins pouvant attirer de jeunes lectrices. On peut penser à : Dragon Ball, Naruto, One Piece, Bleach, Hikaru No Go, Neon Genesis Evangelion.
  • Shojo : Au contraire du shonen, le shojo se réfère au manga visant les jeunes filles adolescentes. Si le shonen est centré sur l’aventure, le shojo est davantage centré sur les relations interpersonnelles le tout sur fond fantastique ou d’aventure. On peut penser à : Sailor Moon, Nana, Fruits Basket, Parmi Eux, Shugo Chara, Sakura Card Captor.
  • Seinen : Le terme seinen réfère au manga visant le jeune adulte masculin, plus précisément entre 15 et 30 ans. Contrairement au shonen qui traite généralement de l’apprentissage de la vie, le seinen va présenter des sujets plus sérieux et de façon souvent plus cru ou violente. On peut penser à : Berserk, Vagabond, Claymore, Ubel Blatt, Pluto, 20th Century Boy, Monster, City Hunter.
  • Josei : Le terme josei fait référence au manga visant les jeunes femmes adultes de 18 à 30 ans. Tout comme le seinen face au shonen, le josei est une version plus adulte, sérieuse et cru du shojo. On peut penser à : Happy Mariage!?, Le Pavillon des Hommes, Ma Petite Maitresse.
  • Yaoi/ Shonen ai/ Dojinshi : Le terme yaoi fait référence au manga écrit par et pour des femmes ayant comme trame des histoires d’amour entre hommes, aboutissant sur des relations sexuelles. Tout comme le yaoi, le shonen-ai raconte des histoires d’amour homosexuel toutefois on laisse plus de place à l’implicite et à l’interprétation. Pour sa part le Dojinshi est un manga amateur qui reprend des personnages de séries connues. Il est très courant de trouver du dojinshi yaoi. On peut penser à : Gakuen Heaven, Gravitation, Loveless, Junjo Romantica.
  • Yuri : Le terme yuri désigne des mangas ou se déroule des histoires d’amour homosexuel entre femme. On peut penser à : Girl Friends, Strawberry Panic.
  • Hentai : Le terme désigne tout simplement des mangas de types pornographiques entre hétérosexuels. Le terme hentai est utilisé au Japon pour dire « pervers » ou parler de déviance. On peut penser à : Ma Femme est une Étudiante, Ma Tutrice, Step Up Love Story.
  • Ecchi : Au japon, le terme ecchi peut être utilisée pour dire sexuellement inapproprié, pervers ou encore lubrique. En occident il représente un type de manga a connotation sexuelle. On peut penser à : To Love Trouble, Nozokiana, Highschool Samurai.

Bien qui il ait d’autre style et sous-style, vous connaissez maintenant les principaux! Voici quelques termes qu’il peut vous arriver de lire dans un manga ou qui pourraient vous être utile de connaitre.

  • Otaku : Le terme otaku fait mention de personnes ayant une forte passion pour quelque chose auquel elle attribue un grand nombre d’heures par jours à la maison. (Ex : lire des mangas, jouer a des jeux vidéo, écouter des animes.) Le terme peut être un synonyme du terme geek tel qu’utiliser en occident de nos jours, mais en version nippone. Attention! Au Japon le terme d’otaku a une forte connotation négative, c’est un marqueur social de stigmatisation au même titre que hikikomori
  • Hikikomori :Fais référence à des adolescents, ou de jeunes adultes qui vivent cloitrés dans leur maison ou leur chambre sans communiquer avec qui que ce soit, et ce par choix. Cette attitude est souvent poussée par une sorte de répression sociale.
  • Fujoshi/fudanshi : Signifie littéralement fille/ garçon pourri(e). Ce terme est souvent utilisé pour parler d’otakus et de filles ou garçons consommant beaucoup de yaoi.
  • Seme / uke : Dans le yaoi le terme semé désigne le mâle dominant et uké le mâle dominé.
  • Pantsu : Terme utilisé pour mentionner une petite culotte (dérivé de l’anglais pants).
  • Anime/Japanime : Désigne simple des films d’animation japonais.
  • Bento : Ce terme désigne de petites boites repas que les Japonais utilisent lorsqu’ils ont a mangé hors de chez eux. Ce type de repas est typiquement japonais et très populaire, car il est très pratique et peut être très nutritif. On peut aussi facilement en faire de très mignon repas.

Voici maintenant quelque titre de politesse :

  • -san : Le terme est ajouté après le nom et est d’un niveau de politesse standard.
  • -kun : Le terme est ajouté après le nom et est utilisé pour de jeunes amis de sexe masculin ( Ex : Domo-kun)
  • -chan : Le terme est ajouté après le nom et est utilisé uniquement pour des amis d’enfance ou des personnes très proches de vous.
  • -sama : Le terme est ajouté après le nom et il convient aux situations formelles ou au texte écrit.
  • -sensei : Le terme est ajouté après le nom et convient aux professeurs et aux gens ayant une connaissance supérieure à vous et qui vous enseignera.
  • -senpai : Le terme utilisé en référence à un mentor ou bien tuteur dans le domaine des arts.

« C’est donc tout pour ce petit lexique, j’espère qu’il vous aura éclairé et qu’il vous sera utile. »

Virginie Simard-Côté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s