• Vous avez lu les Hellsing et vous ne pouvez plus vous en passer? Vous pleurez tous les jours de votre vie sur la fin de cette série de 10 merveilleux tomes?
  • Vous avez simplement envie de commencer une nouvelle série et vous cherchez une histoire  »badass » avec des combats épiques et des intrigues imprévisibles?

J’ai ici exactement ce qu’il vous faut :

Effectivement, le Mangaka de Hellsing, Kohta Hirano, vient de commencer une toute nouvelle série dont le tome deux est sorti au mois de mai ! Il s’agit cette fois encore d’une aventure fantastique à référence historique qui, avec deux tome seulement, s’annonce déjà des plus épiques. J’entends déjà les fans de son anciennes série me demander : Y aura-t-il des vampires, des loup-garous et de méchants nazis !? Pour l’instant il semblerait que non, mais l’artiste a su tout de même avec son premier tome attirer notre attention, et avec son deuxième nous obnubiler complètement.

L’histoire de Drifters se déroule en 1600 ap. J.-C., au Japon. Notre héros principal, Toyohisa Shimazu, est un jeune général samouraï courageux, mais téméraire . Il dirige une troupe de soldats à la bataille de Sekigahara et il compte bien faire honneur à ses enseignements, bref il a l’intention de se battre jusqu’à la mort.

Au moment de succomber à ses blessures le jeune soldat se retrouve non pas au paradis, mais dans monde complètement différent du sien où il est accueilli par des elfes. Il fera par la suite la rencontre de deux autre guerriers japonais provenant d’une époque antérieure à la sienne. Accompagné de Oda Nobunaga et Nasu no Yoichi, le nouveau venu fera connaissance avec l’organisation Octobre, qui gère et protège la venue de gens comme eux, venant de l’autre monde, soit les drifters. Cet endroit dans lequel le jeune Shimazu est tombé est plongé dans une guerre qui dure depuis plus de 40 ans. Leurs offenseurs sont aussi des drifters, mais aux desseins plus obscurs, on les nomme Parias.

C’est sous la bride de l’organisation Octobre que nos trois amis drifters partiront en guerre afin de libérer les elfes et les habitants du joug des parias et du terrible roi noir.

Voilà ce qui devrait vous satisfaire, non ? Avec une dessin assez ressemblant à Hellsing quoique un peu moins chaotique et un humour toujours aussi louche, Drifters vous entraine dans un monde fantastique, où on ne bute pas de nazis, mais pleins de personnage historiques… Et qui sait, aurons-nous peut-être droit à quelques rappels de Hellsing!  😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s