hunger-gamesAvec Harry Potter, Eragon ou encore  Lord of the Rings, les romans transformés en films ne vous surprennent plus. Il y a même plusieurs lecteurs qui espèrent que leur livre fétiche du moment se transformera un jour en projection grand écran. Présentement, c’est mon cas. Je viens de terminer la trilogie Hunger Game, et j’ai bien hâte d’aller le comparer avec la version cinématographique qui est maintenant disponible. Mais comme tout lecteur qui se respecte, je vous suggère de lire le livre avant le visionnement du film.

Pour ma part, j’ai dévoré les 3 tomes et j’ai plus que hâte d’aller voir l’adaptation au cinéma. Je vais vous faire un court résumé de l’histoire afin que vous puissiez comprendre ma critique. L’histoire se passe dans un futur où l’écart entre les riches et les pauvres est immense. Le peuple, divisé en plusieurs districts, est contrôlé par le capitole qui, pour garder un contrôle absolu, contrôle les ressources et règle par la violence tout acte considéré comme criminel. Pour rappeler au peuple sa position inférieure, le capitole a instauré les jeux de la faim (d’où le titre du livre Hunger games). À chaque année, chaque district doit fournir deux enfants entre 12 et 18 ans, un garçon et une fille, qui doivent s’affronter dans une arène, un seul de tous les enfants peut en sortir vivant.  L’héroïne du film s’y fait envoyer et nous suivons son périple rempli de mort et de peur.

J’ai des goûts très arrêtés, aussi je dis sans gêne que j’ai détesté Twilight mais que j’ai dévoré Harry Potter et Lord of the Rings. Ce qui me rebute, c’est les histoires d’amour à l’eau de rose dans un univers mal construit, lorsque le livre manque d’action ou lorsque j’ai l’impression qu’il n’y a aucune complexité dans l’histoire. Le niveau de lecture est semblable à Harry Potter Tome 3 et 4, on est donc loin d’un livre complexe comme Trône de fer, ou encore trop jeune comme Amos Daragon. Je le suggère donc pour les étudiants du secondaire en montant, autant filles que garçons. L’univers est bien construit, sans y avoir des centaines de pages de descriptions, il est facile de s’imaginer les lieux et l’ambiance. L’action s’enchaine très bien, les personnages sont attachants, il en est difficile d’arrêter de lire! La seule chose que je redoutais était l’histoire d’amour, pourtant, elle est intégrée de façon parfaite. En fait elle est indispensable au récit, sans être trop rose et romantique. Justement l’une des raisons pour laquelle je suggère le livre. Je me retiens à grand peine de ne pas vous gâcher des punchs du livre, mais je m’arrête maintenant. Et ça, ce n’est que le tome 1! Bref si vous aimez les histoires d’aventures plutôt que la romance, n’hésitez pas une seconde et plongez dans cet univers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s