citadellesLe jeu Citadelles contient 67 cartes de quartiers de 5 couleurs différentes, 4 associées chacune à leur personnage et une couleur pour les bâtiments spéciaux. Ceux-ci confèrent au  joueur un certain pouvoir ou un certain bonus lorsqu’ils sont bâtis dans sa cité. Le jeu contient 7 copies d’aide de jeu avec la description résumée du rôle de chaque personnage. Au recto on retrouve les règles du jeu de base et au verso celles de l’extension. De plus, le jeu contient 30 pièces d’or, 18 cartes de personnages ainsi qu’une carte couronne pour identifier le premier joueur. La qualité et la beauté des dessins ajoutent beaucoup au plaisir de jouer!

Description du jeu
On choisit les 8 personnages avec lesquels on veut jouer pour toute la durée de la partie. Au premier tour, le premier joueur est déterminé au hasard. Ensuite, c’est toujours le joueur qui a choisi le Roi comme personnage qui jouera en premier.

Première partie du tour : Selon le nombre de joueurs, il y a un certain nombre de cartes personnages qui sont écartées du paquet face visible ou face cachée. Ensuite, le premier joueur choisit un personnage et passe le paquet au joueur à sa  gauche et ainsi de suite. Le dernier joueur a le choix entre 2 personnages et écarte face cachée le personnage non choisi. Donc, impossible de savoir  à coup sûr qui a choisi qui!!!

citadelles-architecteDeuxième partie du tour : Chaque joueur joue dans l’ordre de son personnage (on joue les personnages de 1 à 8). Premièrement, il doit choisir entre 2 actions : prendre 2 pièces d’or de la banque ou piocher 2 cartes quartier, en choisir une et se défausser de l’autre sous la pioche. Deuxièmement, il peut bâtir un quartier en payant le coût et réaliser le pouvoir spécial de son personnage au cours de son tour.

Critique
Un jeu très complet dans une petite boîte! Vraiment, du plaisir garanti à chaque partie! Et comme les parties ne sont pas très longues, on peut en faire plusieurs de suite ou plutôt finir une soirée de jeux de société avec une petite « game » de Citadelles. Une autre de ses grandes qualités: on peut y jouer jusqu’à 8 personnes. J’ai la 2e édition, soit le jeu de base de 8 personnages, et l’extension avec 10 nouveaux personnages. Avec le jeu de base, on se rend à 7 joueurs maximum. Pour ma part, je n’ai jamais joué à 7 au jeu de base ou à 8 avec l’extension. Dans ces cas-là, il y a une règle spéciale pour laquelle je ne peux malheureusement pas vous donner de commentaires. Par contre, pour la version à 2 joueurs, je peux vous confirmer que le jeu est vraiment moins intéressant, au point de dire inintéressant, même avec les règles spéciales. Mais de 3 à 6 joueurs : excellent! Le jeu s’adapte quand  même à chaque nombre de joueurs et le rend intéressant que ce soit à 3, 4, 5 ou 6 joueurs.

Les explications sont faciles et courtes pour les nouveaux  joueurs. Je ne crois pas qu’il faut être expérimenté pour jouer avec l’extension (comme il est suggéré dans le livret), il suffit de vouloir mettre du piquant. C’est ce que nous avons essayé. Nous avons joué avec le jeu de base aussi longtemps que le plaisir était au rendez-vous. Lorsque l’intérêt s’est mis à diminuer un peu : hop! L’extension lui donne une toute nouvelle et loooongue vie! On peut utiliser les 8 nouveaux personnages de l’extension ou mélanger des personnages du jeu de base avec ceux de l’extension. Pour chaque numéro de personnage (1 à 8), cela nous offre 2 options. En conséquence, les variantes sont nombreuses!

CitadellesCitadelles, c’est un jeu de déduction : pour arriver à jouer la meilleure stratégie, il faut deviner le plus exactement possible les personnages choisis par les autres joueurs. Plus on est juste dans nos déductions, plus on a de chances de tirer la meilleure action possible du tour. C’est ce qui met le « thrill » au jeu. Choisit-on l’un des deux plus puissants personnages au risque de se les faire voler? Ou choisissons-nous plutôt d’essayer de voler un puissant personnage? Mais si on se trompe, on peut passer son tour ou passer à côté d’une belle chance de marquer des points… Comme Citadelles est un jeu de cartes de bluff, il est préférable de jouer avec des joueurs différents , car si on joue toujours avec les mêmes personnes, il se peut qu’on apprenne à connaître leurs tactiques préférées, à moins qu’ils ne soient de bons bluffers!

Le gagnant est celui qui compte le plus de points. Les points correspondent au total de la valeur de chaque bâtiment du quartier, bonus de 3 points si la cité comprend des quartiers des cinq couleurs différentes, bonus de 4 points pour le joueur qui a posé son 8e quartier en premier, bonus de 2 points pour tous les autres joueurs ayant réussi à poser leur 8e quartier durant le dernier tour. On peut faire des parties plus courtes en changeant le nombre de quartier final à avoir dans sa cité (6 ou 7 au lieu de 8), mais les parties ne m’ont jamais semblé longues au point d’avoir à modifier ce règlement. Il est indiqué à partir de 10 ans, mais il est possible de commencer avec des enfants plus jeunes à jeu ouvert pour les introduire au jeu.

Conclusion : un de mes meilleurs jeux, je ne crois pas que je vais m’en départir un jour!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s