G8Ce mois-ci,  intérressons-nous à Mario Malouin, auteur de nombreuses bandes dessinées, telles que: Grokon le monstre  des éditions les 400 coups, Guerre…épais  des éditions Falardeau,  et des éditions Glénat, Donat Toulmonde (#1 Bête politique) ainsi que L’astronaute. Nous attendons d’ailleur sa petite dernière, G8 des éditions Glénat, qui devrait sortir pour le 25 mai 2011.

Voyons ce qu’il a répondu au questionnaire…

 

 

Questionnaire :

1- Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir faire de la bande dessinée?

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu envie de faire de la BD.  Tout ça a commencé avec un recueil du journal de Mickey reçu en cadeau quand j’avais 6 ans; ce fut le coup de coeur!  Le reste est presque une équation mathématique. J’avais toujours aimé raconter et inventer des histoires, et j’ai eu un père dessinateur, qui avait son atelier à la maison, me mettant en contact avec le matériel à dessin, TRÈS tôt dans ma vie.  Donc, raconter des histoires et dessiner additionnés, ma voie était tracée.  Il ne restait plus qu’à réussir dans un pays où le métier n’était même pas reconnu. Aujourd’hui, c’est moins étrange de vouloir en vivre… pas nécessairement plus facile, mais moins étrange.

 

2-Quelle est la plus difficile partie de votre métier?

Je dirais, comme probablement n’importe quoi, que ce sont les hauts et les bas qui sont difficiles à vivre.  Autant ça peut être grisant de travailler sur un album, ou pour un projet en magazine, autant c’est difficile quand on se retrouve entre deux projets… à attendre.  Le bonheur est de se trouver dans son atelier, à créer et dessiner sur quelque chose qui nous emporte complètement… le malheur est de ne pas le faire.

 

3-Que lisiez-vous plus petit?

J’en ai parlé plus haut, j’ai commencé avec le Journal de Mickey, mais ce ne fut que la bougie d’allumage.  J’ai ensuite découvert Tintin, puis Astérix… et ce fut l’explosion! Je dévorais tout.  J’étais abonné au Journal de Tintin, à Spirou, puis à Pilote.  J’y ai découvert et suivi mes grands maîtres que furent Gotlib, mais surtout Franquin avec son Gaston et ses Idées Noires.  J’en ai beaucoup lu… et j’en lis encore.

 

4-Votre dernier coup de cœur bd?

Mes coups de coeur des dernières années vont à des séries réalistes qui ont du coffre et qui nous mènent plus loin, comme Aldebaran ou Largo Winch.  Le dernier en liste que je dévore à petite goutte  ( vu qu’il n’en paraît qu’un par année) c’est la série Janitor, dessinée par Bouck, scénarisé par Sente.  Ils en sont à leur quatrième.  C’est le genre de série pour adultes* que j’adore.

*La connotation adulte n’étant pas péjorative, c’est juste qu’un enfant ne s’y retrouverait pas.

 

5-Vos futurs projets?

Plusieurs.

Quelques collaborations intéressantes avec des amis.  Des collaborations avec des amis, c’est toujours du plaisir assuré! Comme ce sont des projets, j’hésite à en parler davantage.  Tout ce que je peux dire, c’est qu’il y en a un où je serais scénariste, et l’autre où je serais dessinateur.   J’ai aussi un projet personnel, scénario et dessin, qui est à l’étude.  Si ce dernier fonctionne, ce sera une série à long terme… prépubliée en magazine, et destinée à être publiés albums par après.

Au moment où vous lirez ces lignes, un de ceux-ci sera peut-être déjà concret.  On attend parfois longtemps pour certains projets, et d’autres se règlent et se concrétisent à vitesse grand v.

Ainsi va la vie!

 

Mylène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s