Alain Champagne

Joueurs : 2 à 5 joueurs
Durée : 60 minutes
Âge : 12 ans et plus

Thunderstone est un jeu de cartes qui vous met à la tête d’un groupe de héros qui tente de retrouver la fameuse Thunderstone cachée, bien à l’abri, dans un donjon rempli de dangereuses créatures. 

Règles du jeu
Le but du jeu est d’amasser le plus de points de victoire. Ces points s’accumulent en allant attaquer des monstres dans le donjon. On récupère aussi des points de victoire si l’on arrive à posséder des héros de niveau trois dans notre paquet de cartes. Comme tout bon groupe de héros, vous devrez vous équiper avant d’aller visiter le donjon. C’est au village que vous réaliserez vos achats afin de construire votre paquet de cartes.

Déroulement d’un tour
Lorsque c’est votre tour de jeu, trois possibilités s’offrent à vous :
1- Vous pouvez acheter une carte au village. Ce peut être une arme, un sort, de la nourriture, de la lumière pour vous éclairer dans les donjons…
 Vous pouvez aussi recruter ou faire augmenter de niveau un héros en achetant sa carte avec la bonne quantité d’or ainsi que les points d’expérience requis.
2- Vous pouvez aller attaquer un monstre dans le donjon. Dans ce cas, vous dévoilez votre main, vous additionnez tous vos points d’attaque et si votre résultat est égal ou supérieur aux points de vie de la créature, elle est battue. Vous recevez ainsi des points d’expérience et c’est sur cette carte que vous obtenez les points de victoire que vous additionnerez à la fin de la partie.
3- Vous pouvez vous reposer en défaussant une carte que vous considérez inutile.

Fin de la partie
La partie se termine lorsqu’un joueur obtient la Thunderstone. Cette carte est cachée dans la pile de monstres qui alimentent le donjon. Lorsqu’elle est dévoilée, il ne vous reste qu’à tuer les monstres qui se trouvent devant elle.

Critique du jeu
Bien entendu, quiconque ayant joué à Dominion fera un très grand rapprochement avec ce jeu, car il utilise le même procédé de construction de «deck».  Dans ce jeu-ci, tous les joueurs commencent avec 12 cartes et c’est à force d’en acheter d’autres que leur paquet de cartes deviendra plus puissant et prendra de l’ampleur.

Au même titre que Dominion, Thunderstone contient un très grand nombre de cartes. Lorsque vous jouez une partie, vous ne les utilisez pas toutes. C’est donc dire que lorsque vous rejouerez, vous pourrez choisir d’autres monstres, d’autres héros ainsi que d’autres éléments à acheter au village pour varier encore plus les parties.

La force de Thunderstone vient du fait que l’on se croirait réellement dans un jeu de rôles. Le thème est très fort. On ne fait pas qu’acheter des cartes comme dans Dominion. Il faut aussi aller attaquer les créatures du donjon. Cette partie du jeu va plutôt ressembler aux jeux de cartes à collectionner où l’on rencontre un adversaire et où l’on additionne nos bonus pour le combattre.

Un principe original, dont je n’ai pas encore parlé, se situe dans le donjon. Il y trois niveaux dans les profondeurs. Au premier niveau, il ne fait pas si sombre, mais plus on s’enfonce, plus on aura besoin de lumière pour nous aider. Ainsi, le premier niveau nous donne un malus de -2, le deuxième niveau, un malus de -4 et le dernier niveau nous donne un malus de -6. Les sources de lumière sont donc très importantes.

Il existe déjà deux expansions. Pour le moment, elles sont en anglais, mais je suis sûr qu’elles seront traduites bientôt. Je ne peux que vous inciter à découvrir ce jeu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s