Alain Champagne

Black Stories

Joueurs : 2 à plusieurs joueurs
Durée : 15 minutes environ
Âge : 14 ans et plus

Pour cette fois-ci, ma critique ne sera pas comme les autres. C’est dû au fait que je vous présente un jeu très différent de ceux dont j’ai l’habitude de vous décrire.

Black Stories est un jeu de cartes. Sur chacune de ces cartes se retrouve une énigme.  Il y a ainsi 50 histoires lugubres à résoudre. Il est donc question de meurtres, de suicides, de crimes et de cadavres.

Pour ce jeu, pas besoin de plateau ni de table pour jouer. Vous n’avez qu’à déterminer quelqu’un qui va prendre une carte parmi les 50 qui se trouvent dans la boîte et il sera le maître de l’énigme. Les joueurs posent des questions pour découvrir ce qui s’est passé. Le maître ne doit répondre que par oui ou non.

Rien de tel qu’un exemple pour vous mettre l’eau à la bouche :

L’autoradio

«Un homme traverse la ville au volant de sa voiture. Il allume la radio, puis se tire une balle dans la tête.»

Vous devez maintenant essayer d’élucider ce mystère en posant des questions comme :

L’homme était-il déprimé?     Non
Était-il seul dans la voiture?   Oui
Était-il marié?     Oui
Aimait-il sa femme?    Non

Très bien, mais je vais m’arrêter là pour le moment. À vous de deviner la suite….

Chaque carte est composée d’une affirmation comme celle que je vous ai montrée. De l’autre côté de la carte, se retrouve toute l’histoire. Le maître de l’énigme y retrouvera toute l’information que les joueurs devront découvrir.

Critique du jeu
Black Stories  est extrêmement accrocheur. Les joueurs discutent beaucoup et tentent de donner leur version des faits parfois logique, quelquefois loufoque. Tout le monde s’amuse beaucoup.

D’habitude, on pose des questions banales en début de partie. Au fur et à mesure que la partie avance, les joueurs deviennent mystifiés, car il ne poseront que des questions qui ne résulteront que par la négative. Puis, vient une question. LA question qui va permettre de tout débloquer. Quel soulagement pour les joueurs! Il ne vous restera qu’à tout remettre en place et voilà! Vous aurez tout compris.

Ce qu’il y a de bien avec ce jeu, c’est que vous pourrez rejoindre certaines personnes qui n’ont pas l’habitude de jouer aux jeux de société parce que tout le monde peut rester bien assis dans son sofa et se laisser emporter par son rôle d’enquêteur.

Le seul petit bémol, c’est que les personnes qui ont une bonne mémoire ne pourront plus rejouer à ce jeu, car ils se souviendront des réponses. Par contre, il vous sera toujours possible d’être le maître du jeu. En rejouant avec de nouveaux joueurs, les cartes se réutiliseront tout de même. Il existe également des expansions à ce jeu : Black Stories 2, Black Stories édition cinéma et Black Stories édition fantastique.

Bref, ce petit jeu (québécois en passant) comblera bien une fin de soirée lorsqu’il est trop tôt pour quitter, mais trop tard pour écouter un film ou sortir un jeu plus long. Ou bien, s’il ne manque qu’une quinzaine de minutes avant que votre repas soit prêt, ce petit jeu sera parfait. Vous verrez, on ne voit plus le temps passer.

3 thoughts

  1. l’homme était animateur de radio, il voulait tuer sa femme. Pour cela il avait enregistré un CD qu’il passerait pendant son émission pour lui servir d’alibi. mais lorsqu’il allume la radio il se rend compte que son CD était défectueux 😛
    lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s