François St-Onge

Conquest of the Empire
Nombre de joueurs :
2 à 6 
Éditeur : Eagle Game
Durée : 180 minutes
Sortie : 2005
Age : 12 et +

Synopsis : Le chaos règne dans l’Empire romain. L’empereur vient d’être assassiné par sa garde prétorienne qui a ensuite invité son oncle à prendre possession du trône.  Terrifié, celui-ci s’est enfui et demeure introuvable. Peu après, la nouvelle se répand à Rome que plusieurs généraux stationnés dans les lointaines provinces ont été spontanément « déclarés » empereur par leurs armées respectives. Pour l’instant, ces armées sont occupées à piller les recoins de l’Empire et à forcer de nouvelles recrues à rejoindre leurs rangs. Bientôt, elles seront prêtes à marcher sur Rome pour tenter d’installer leurs empereurs sur le trône. La guerre civile menace. Se trouvera-t-il un empereur capable d’unir l’empire, ou la guerre parviendra-t-elle à le déchirer ?

L’édition dont je vais vous parler aujourd’hui est celle de 2005 éditée par Eagle Game. Ce jeu est déjà paru en 1984 sous le même nom mais avec des règles différentes de celui dont je vais vous parler. Cependant, le livret de règles « classiques » est également inclus dans la boîte, ce qui vous permet de jouer à ce jeu de 2 manières. Dans les règles classiques, le but du jeu est de simplement détruire l’armée de son voisin tandis que dans la version II, il faut collecter des points d’influences sur le plateau qui nous aideront à agrandir notre pouvoir et ainsi gagner la partie.

Pour la grande quantité de matériaux et la grandeur du plateau, vous serrez assez surpris de voir à quel point le prix de ce jeu est tout à fait raisonnable. Avec son plateau géant, vous aurez assurément besoin d’une GRANDE table pour être certain qu’il ne déborde pas de haut en bas. La qualité des pièces est excellente et chaque armée possède plusieurs pièces de fantassins, catapultes, cavaliers, bateaux, généraux et bien sûr de votre empereur qui tentera de prendre le pouvoir de cet empire.

La partie se déroule en 4 campagnes comportant 4 manches chacune. Au tout début, tous les joueurs participeront à des enchères qui permettront de déterminer  les équipes. Logiquement, le personnage le plus puissant et le plus fortuné ne voudra jamais se retrouver en équipe avec le plus faible. Celui qui gagnera cette enchère aura la possibilité de placer chaque personne avec celle qu’il désire. Une fois le « grand débat » terminé, il est temps d’exécuter 2 actions par tour parmi les choix suivants : 

1) Acheter une carte
2) Recruter de nouvelles unités
3) Acheter des jetons d’influences sur le plateau
4) Collecte des impôts
5) Redéploiement des unités
6) Bataille terrestre et maritime 
7) Passer son tour

Voici en quoi consite ces actions:

1) Lorsque les joueurs achèteront une carte, celle-ci leur apportera assurément un avantage soit militaire, soit politique (vote du sénat), soit monétaire. 

2) Recruter de nouvelles unités ne se fera pas sans conséquences puisque à chaque achat elles vous apporteront des points de chaos. Le joueur qui en possédera le plus à la fin de chaque campagne perdra des points de victoire ce qui peut nuire à sa victoire. 

3) Lorsqu’un joueur veut acheter des points d’influence sur le plateau, il doit débourser un certain montant et ainsi il peut acheter des jetons de province. S’il veut remplacer un jeton d’influence d’un empereur ennemi, il devra d’abord éliminer son armée et lorsque le terrain sera abandonné par celui-ci, les jetons seront maintenant vulnérables. 

4) La collecte des impôts vous permet de récupérer de l’argent facilement mais cela vous donnera beaucoup de points de chaos, ce qui n’est pas nécessairement souhaitable, mais lorsque que cela est ultimement nécessaire, cette action peut s’avérer très rentable.

5) Pour que les unités terrestres puissent se déplacer, elles doivent êtres accompagnées soit par l’empereur soit par un général. Si, par exemple, un joueurs ennemi bloque le passage à votre armée vers un territoire que vous tentez de rejoindre, et bien il y a toujours la possibilité de transporter vos troupes par bateau. Si par malheur un bateau ennemi vous attaque et que votre navire est détruit, vous perdrez toutes les unités qui sont à l’intérieur.

6) Les batailles, quant à elles, se disputent avec les dés. À chaque fois que l’ennemi lance le dessin correspondant à l’unité qu’il attaque, il lui inflige une perte. Au cour d’un combat, un joueur peut décider de retraiter au lieu de laisser l’ennemi décimer son armée. 

À la fin de chaque campagne, les jetons d’influences possédés par un joueur lui donneront automatiquement des points de victoire. 

Bien entendu, je ne vous ai pas décrit toute les possibilités mais je crois que cela vous donnera une bonne idée de la façon de jouer. Dans ce jeu, vous aurez toujours à garder un oeil sur vos alliés, car le tour prochain, il deviendront peut-être vos ennemis. La trahison risque probablement d’éclater lors de l’une de vos parties et cela est tout à fait normal. Ce sera à vous de trouver un moyen de vous venger et les possibilités son infinies.

Personnellement, j’ai vraiment apprécié ce jeu qui nous transporte littéralement dans une époque de guerre et de soif de pouvoir. Un de ces points fortsest selon moi la grande qualité des matériaux et du plateau. Il est immense ce plateau ! Dire que j’ai une grande table de cuisine et il réussi tout de même a en déborder. Les pièces de monnaie son réalistes et les figurines sont tout à fait à la hauteur. Selon moi, un point qui est positif mais pas pour tout le monde est la limite de 2 actions par tour. Avec cette limite, vous aurez à prendre la bonne décision car vos actions sont très limitées. D’une certaine façon, cela limite le joueur le plus puissant et laisse ainsi une chance aux plus faibles. Un point négatif est qu’à 2 joueurs , la carte est beaucoup trop grande et vous ne saurez plus comment étendre votre armée. Je crois que le nombre de joueurs idéal serait 4 ou 6 car il est plus simple de fonctionner avec un nombre paire car, sinon, une personne risque de se retrouver toute seule contre 2 équipes. Eagle Game crée toujours des jeux avec beaucoup de pièces, de beaux plateaux et tout cela à un tout petit prix. Après quelques minutes de jeu, vous aurez automatiquement une soif de pouvoir immense en vous et peut-être serez vous celui qui aura le plus d’influence parmi cet empire !  Une chose est sûre, tous les coups sont permis. 

Note Finale : 7.5/10

One thought

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s