François St-Onge

Mystère à l’abbaye

 Éditeur : Days of Wonder
Sortie : 2003
Durée : 70 minutes
Joueurs : 3-6

 Synopsis : Votre objectif est de découvrir le meurtrier qui a poussé l’infortuné Frère Adèlme dans le précipice entourant le monastère. Pour ce faire, il vous faudra à votre tour explorer les coins les plus obscurs de l’abbaye, découvrant ici une relique, parcourant là les pages d’un vieux grimoire interdit, assistant aux messes bien sûr, et interrogeant vos frères de façon détournée pour ne pas attirer l’attention sur vos propres découvertes, et en fouillant les chambres de vos confrères. Une bonne dose de déduction, un brin d’intuition, et une foi inébranlable dans les puissances divines seront les clés nécessaires pour démasquer le coupable !

Alors que le Frère Adèlme a été retrouvé mort, il est temps de démarrer l’enquête sur qui a commis ce crime. Parmi les 24 suspects du jeu, il faut choisir une carte au hasard et la placer sous le plateau. C’est le personnage sur cette carte qui sera le vrai suspect. Le plateau représente une abbaye vue de haut dans laquelle notre figurine de moine va se déplacer pour poser des questions. Tout le monde débute la partie dans l’église. Ce sera toujours la pièce de départ, et c’est là que les moines rappelés pour la messe après 4 tours de jeu. Chaque joueur dispose d’une feuille avec tous les suspects et peut ainsi cocher la carte du moine qu’il vient de voir. Cela veut dire que ce moine n’est pas le meurtrier. Ces personnes sont divisées en 3 types de moines, pères, frères et novices, qui a leur tour sont divisés en 3 “ordres” différentes : hospitaliers (rouge), franciscains (brun) et bénédictins (noir). Ce sont ces sous-catégories qui vous aideront à poser les bonnes questions pour cibler un personnage en particulier. Vous pouvez également utiliser leurs traits physiques tels que la taille, la barbe et la capuche. Pour trouver le meurtrier, vous pourrez poser pratiquement n’importe quelle question tant que celle-ci ne contient pas le nom d’un suspect, ex: Guy.

Déroulement du tour : Chaque joueur peut déplacer sa figurine d’une ou deux cases. Si le déplacement se termine sur une case où un moine est déjà présent, vous pourrez alors lui poser une question. S’il accepte, il pourra à son tour vous en poser une. Cependant, s’il refuse en vous fesant une « Chutttt !! », il refuse alors de répondre à votre question et il ne pourra pas vous poser une question en retour. Par la suite, vous pourrez exécuter  l’action spéciale selon où se trouve votre moine. Par exemple, piocher des cartes dans le Scriptorium, faire des révélations dans le Capitulum, piocher des cartes « suspect » dans le Parlatorium, etc. Lorsque tous les joueurs ont terminé leur tour, la petite cloche avance d’un cran sur la carte. À la fin du quatrième tour, la cloche sonne et tout le monde doit retourner à l’église.

Maintenant que vous connaissez le suspect, il est temps d’aller au Parlatorium et de dévoiler à tout le monde qui est le meurtrier. Pour chaque révélation faites auprès de l’abbé, vous pouvez perdre ou marquer des points. Pour chaque révélation pendant la partie +2 points, fausses révélation -1 point. Pour une bonne accusation du meurtrier +4 points et fausse accusation -2 points. Faites le total et celui avec le plus de points gagne la partie.

Personnellement, j’adore ce jeu puisqu’il est à mes yeux, une version améliorée du jeu Clue. La thématique sur les moines et l’abbaye nous apporte un plus. Le matériel de ce jeu est d’excellente qualité et cela ne me surprend pas de Days of Wonder. Lors d’une partie à 3 joueurs,  vous aurez l’impression que la partie passe beaucoup trop vite. Personnellement, je vous recommande de jouer à 4. Cela me semble la configuration la mieux adaptée du jeu. Un point négatif que je peux apporter au jeu est que parfois, les questions se ressemblent beaucoup trop. Il est alors important d’être original dans ses questions. En somme, Mystère à l’Abbaye est un excellent jeu de déduction qui vous semblera beaucoup plus original que de jouer à Clue. N’hésitez pas non plus à tester le nouveau jeu dans le même type de Days of Wonder : Mystery express qui cette fois se déroule dans un train. 

 Note : 8/10 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s