Marie-Hélène Rheault Normand

Fauna

 

Pouvez-vous me dire où vit l’hippopotame nain? C’est ce que vous devrez faire dans le jeu Fauna, le petit nouveau de Filosofia. Sorti depuis plus d’un an en allemand, Filosofia nous a traduit ce jeu familial du célèbre auteur de jeu Friedemann Friese (Mégawatts/Powergrid).  Fauna est un jeu de connaissances sur les animaux, mais vous ne devez pas nécessairement être une encyclopédie ambulante pour pouvoir y jouer. En effet, le jeu s’adresse à la famille soit à partir de 8 ans.

Un tour du jeu dans Fauna est très simple. Tout d’abord, on tire une des 180 cartes d’animaux. À chacun son tour, on doit placer un cube, soit à un endroit sur la carte du monde pour représenter où l’on pense que l’animal vit, soit on place un cube sur une des échelles représentant le poids, la taille/longueur ou la taille de la queue de l’animal. Chaque joueur pose un cube à tour de rôle jusqu’à ce que tous les joueurs passent ou qu’il n’y ait plus de cubes à placer.  À ce moment, on vérifie les bonnes réponses sur la carte et les joueurs se méritent des points pour les réponses exactes et les réponses adjacentes. (Par exemple, 7 point pour la réponse exacte, 3 points pour les cubes voisins.) Il est à noter que plusieurs joueurs ne peuvent mettre un cube au même endroit sur la carte.  Aussi il faut faire attention; les cubes de mauvaises réponses ne retournent pas tous au propriétaire mais bien dans une réserve commune. On ne peut que récupérer un cube par tour de la réserve.

Fauna est un excellent jeu familial de 2 à 6 joueurs. On retrouve sur les 180 cartes deux côtés soit un avec un animal commun et de l’autre un animal plus rare. Il y a donc 360 possibilités d’animaux ce qui donne une bonne rejouabilité au jeu quand on pense qu’on utilise environ une dizaine de cartes par partie.  Le jeu est beau et on apprend en s’amusant! C’est très amusant de pouvoir bluffer et amener les autres sur une mauvaise piste. Pour les plus stratégiques, on doit savoir contrôler son nombre de cubes pour ne pas en manquer ou en posséder plus que les autres.

Alors maintenant, pouvez-vous me dire la taille du phoque commun ou la longueur de la queue du lion ?

Marie-Hélène Rheault Normand

One thought

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s