François St-Onge

PowerGrid

Éditeur: Rio Grande Games
Sortie : 2004
Joueurs : 2 à 6
Durée : 120 minutes
 
Funkenschlag, Powergrid, Mégawatts sont 3 noms différents que porte le jeu. Dans celui-ci, chaque joueur va être responsable du développement et de l’alimentation d’un réseau électrique. Dès le début, nous constituons un marché de 8 centrales en 2 rangés de 4. En haut, le marché actuel qui est ouvert aux enchères et en bas le  qui représente les futures usines qui seront achetables plus tard. Le nombre maximum de centrales pour un joueur est de 3. Les centrales achetées aux enchères fonctionnent soit au charbon, au pétrole, au déchets, soit au nucléaire et permettent d’alimenter un certain nombre de villes. Une usine peut contenir au maximum le double de ressources qu’elle consomme à chaque utilisation. Il existe également des centrales éoliennes qui pour certaines personnes susciteront de lourds débats aux enchères !
 
Au début de la partie, les ressources ne sont pas excessivement chères. Cependant, durant la partie, le prix de certaines ressources aura quadruplé ce qui peut rendre votre usine pas assez rentable pour le nombre de maisons que vous aurez à alimenter. Dans l’ordre inverse du tour, les joueurs vont pouvoir s’implanter dans une ville en payant le coût de la liaison plus le coût de base pour installer une maison. On va alors décider combien de villes on veut (selon ce que nous pouvons) alimenter, ce qui apporte un certain revenu qui augmente plus vous avez de villes. C’est ici que le combat pour les ressources prend son sens, et plus encore en fin de partie où il est important de pouvoir alimenter le plus de centrales possibles. La partie se termine lorsque qu’un joueur connecte la X e ville (varie selon le nombre de joueurs) . Cependant, la victoire revient à celui qui logiquement, alimente le plus de villes.
 
En somme, Powergrid est un excellent jeu de gestion de ressources qui saura vous tenir en haleine jusqu’à la fin de la partie.
 
Points Forts : Jeu bien configuré pour tout nombre de joueurs (2-6), suspense, plateau double face, extensions disponibles.
 
Points Faibles : Beaucoup de transactions avec l’argent en papier.
 
Note Finale : 8.5/10 

3 thoughts

  1. C’est grâce a la carte de membre et le 11er achat de ma carte que j’ai pu découvrir cet excellent jeu. Personnellement je trouve que le principe de gérer une centrale électrique est vraiment original, je crois que c’est cella qui ma inciter à acheter ce jeu. Bonne partie à tous !!! 🙂

  2. Il faut absolument mentionner que filosofia en a fait la version française et que le plateau de jeu n’est pas les États-Unis et l’Allemagne, mais bel et bien la Fance et… le Québec.

    En effet, avant de commencer la partie, vous devez choisir sur quel côté de plateau vous allez jouer. En choissant le Québec, vous remarquerez plusieurs ville de notre belle province comme : Sherbrooke, Gaspé, Rouyn-Noranda, Gatineau, Chicoutimi et Québec.

  3. Si vous aimez Powergrid, je vous suggère Factory Manager dans le même thème et par le même auteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s