François St-Onge
Jamaica
Éditeur : Gameworks
Nombre de joueur : 2 à 6
Durée : 60 minutes
 
Jamaica est un qui représente une course de bateaux autour d’une île pour fêter la nomination d’un gouverneur. Le plateau est divisé en plusieurs cases qui représentent soit un port, un repère de pirate ou simplement la mer. Chaque joueur possède des cartes de mouvements ainsi qu’un carton qui représente la cale de son bateau. Le principal but de la partie est de faire le tour de l’île le plus rapidement possible tout en payant le prix de chaque case sur laquelle vous vous arrêtez ainsi que des combats avec d’autres pirates.

 
La personne qui est désignée comme le capitaine est celle qui débute : elle peut lancer les dés. 1 dé sera placé sur l’action du matin et 1 dé sera placé sur l’action du soir. Le capitaine regarde ses cartes en main et place les dés selon ce qu’il désire exécuter. Les autres joueurs devront choisir leurs cartes en fonctions des dés lancés par le capitaine. Si, par exemple, il sélectionne une carte qui le fait avancer le matin, lui donne de l’or le soir et que les dés sont placé ainsi : 6-2, alors il avancera sont bateau de 6 le matin et recevra 2 d’or pour son action du soir. À la fin du tour, c’est le joueur à sa gauche qui devient le capitaine et ainsi de suite. Lorsqu’un  bateau arrive sur une case, il doit payer le prix indiqué pour pouvoir rester dessus. Il doit soit donner de l’or, de la nourriture ou rien du tout s’il tombe sur un repère de pirates. Ces repères permettent à la personne de piger une carte trésor et ainsi il peut gagner des compétences supplémentaires, des trésors (en points) ou des trésors maudits.
 
Si vous arrivez sur la même case qu’un adversaire, il se crée automatiquement un combat entre les 2. L’attaquant (celui qui arrive sur la case) décide combien de poudre à canon il va utiliser. Chaque jeton de poudre à canon donne +1 au jet de dé. Le joueur lance le dé et fait le total. Même chose pour le défenseur. Le vainqueur du combat peut choisir entre 3 actions contre le vaincu :  lui voler le contenu d’une cale, lui prendre un trésor ou lui donner un trésor maudit.
 
Le premier bateau qui arrive à Port Royal stoppe automatiquement la partie à la fin du tour. Tout le monde doit calculer les points qui sont inscrits sur la case où il est présent + l’or qui est dans sa cale + les trésors qu’il peut avoir accumulés.
 
En somme, Jamaica est un excellent jeu qui va plaire autant aux débutants qu’aux joueurs expérimentés.
 
Note Finale : 8,5/10

2 thoughts

  1. Jamaïca est un excellent jeu. Il y a même une règle particulière lorsque l’on joue à deux joueurs qui implique un bateau fantôme.

    Avis au parents, j’ai montré ce jeu à ma nièce de 9 ans. Elle l’a tellement aimé qu’elle voulait y rejouer et elle l’a demandé pour Noël. Tout cela pour vous dire que c’est un excellent choix!

    1. Mouais.. ce jeu est simple… différent a chaque partie et s’adapte facilement aux fait que nous pouvons être 2 jusqu’à 6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s