Alain Champagne

 2 à 4 joueurs
45 minutes
10 ans et plus 

Quatre maladies mortelles ont fait leur apparition sur la surface de la terre. Il faut absolument empêcher qu’elles se propagent et déciment toute la population du globe. Vous faites partie d’un groupe de scientifiques qui est envoyé aux quatre coins de la planète pour tenter l’impossible, soit découvrir les quatre remèdes aux maladies qui se multiplient à vue d’œil. Attention, la tâche ne sera pas facile, car le temps presse et joue contre vous!

 Règles du jeu 

Le but du jeu est donc de découvrir les remèdes pour guérir les quatre maladies qui sont représentées par des petits cubes (rouge, jaune, noir et bleu). Pour ce faire, il vous faudra obtenir dans votre main cinq cartes de la même couleur. Une des difficultés viendra également du fait qu’il se développera des épidémies durant la partie. Chaque personne choisit un personnage au hasard au début du jeu. Chaque personnage a un pouvoir qui lui est propre. 

 Déroulement d’un tour 

 Un tour de jeu se déroule en trois phases : 

 1- Faire quatre actions parmi celles-ci : se déplacer, traiter une maladie, construire une station de recherche, découvrir une maladie et/ou partager vos connaissances; 

 2- Piocher deux «cartes joueur» et les mettre dans sa main; 

 3- Jouer le rôle du propagateur en dévoilant un certain nombre de cartes (2, 3 ou 4) de la «pile de propagation» afin d’ajouter des virus sur de nouvelles villes du plateau. 

  

Fin de la partie

Vous perdez si : 

 1- vous prenez les dernières «cartes joueur»; 

 2- vous subissez une huitième éclosion de virus. Une éclosion survient si vous devez placer un quatrième virus sur une ville. On doit alors ajouter un virus sur chaque ville adjacente et on déplace le marqueur des éclosions; 

 3- vous devez placer une couleur de virus sur le plateau alors qu’il n’y en a plus dans votre réserve. 

 Par contre, vous gagnez si vous avez découvert les quatre remèdes. 

 Critique du jeu 

Lorsque j’ai entendu parler de ce jeu, je dois avouer que je n’étais pas très tenté par le thème : des scientifiques qui combattent des virus. Mais pendant la lecture des règles, j’ai rapidement changé mon fusil d’épaule. Ce jeu est un petit bijou d’originalité! 

La plus grande originalité de Pandémie vient du fait que c’est un jeu coopératif, c’est-à-dire que tous les joueurs doivent s’entraider pour accéder à la victoire. Par conséquent, c’est le jeu de société  qui est le méchant! En effet, l’auteur du jeu est parvenu à créer un mécanisme absolument génial et très réfléchi pour faire en sorte que le jeu évolue par lui-même. Vous comprenez donc que si quelqu’un perd, tout le monde perd et si quelqu’un gagne, tout le monde gagne. Pandémie est un jeu qui pourrait même attirer des gens qui ont tendance à être mauvais perdants. 

Une autre originalité du jeu, c’est le fait qu’il soit possible de jouer avec des niveaux de difficulté : débutant, intermédiaire et expert. Je vous préviens tout de suite que vous allez sans doute perdre vos premières parties même au niveau débutant. Ces parties vous serviront à vous familiariser avec le fonctionnement du jeu. Sachez seulement qu’il faut absolument se servir des rôles de vos personnages et que c’est un jeu COOPÉRATIF. Il est donc primordial de discuter autour de la table et de s’entraider. 

Bref, Pandémie est un jeu que tout le monde devrait posséder. Vous verrez que c’est un jeu enlevant et stressant. Plus le jeu progresse, plus la tension augmente parce qu’il y a de plus en plus de virus sur le plateau. Une expansion est aussi disponible pour le jeu : Au seuil de la catastrophe. Elle permet de jouer à cinq joueurs, donne trois nouvelles façons de jouer et ajoute de nouveaux rôles aux cinq déjà existant. 

 ALAIN CHAMPAGNE

4 thoughts

  1. je crois que je porte trop d’attention sur le fait qu’il ne dois pas avoir trop d’éclosion… car je suis sur le point de trouver les 4 remèdes au moment ou je manque de carte dans la pioche.. ce qui fait que je perd la partie !!! 😦

    1. J’avoue que les éclosions sont à éviter, mais on a quand même droit à sept sans perdre la partie. Peut-être peux-tu en laisser filer une ou deux volontairement, sans avoir trop de dégâts. Évidemment, le médecin est un atout important dans l’équipe puisqu’il peux enlever tous les cubes de virus d’une ville pour un point d’action seulement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s