Richard Maltais

 

 Bonjour,  pour ma première critique j’ai choisi Wings of war, un jeu de combat aérien qui oppose un minimum de 2 adversaires. Chaque joueur contrôle un ou plusieurs avions  de la Première ou de la Deuxième Guerre mondiale. Le jeu n’est pas excessivement complexe et nous pouvons jouer assez rapidement après avoir lu les règles.    

Le jeu consiste à accomplir différentes missions – abattre le ou les avions ennemis, photographier des positions ennemies, secourir un pilote ami qui a été abattu, ou tout simplement utiliser notre imagination afin de s’amuser.      

  Les règles sont assez simples. Chaque avion possède une pile de cartes de mouvement spécifique pour l’avion et le pilote. Dans le jeu de base, 4 avions sont disponibles, beaucoup d’autres modèles existent grâce aux extensions, et bien sûr chacun avec sa série de cartes spécifiques. Les avions en 3D apportent un cachet très intéressant au jeu, les modèles sont fidèles aux appareils ayant existés. Certains modèles avancent plus rapidement, d’autres tournent plus serrés, certains utilisent des manœuvres créées par le pilote, d’autres peuvent même avoir plus d’une arme ou même un mitrailleur. Ce jeu ne nécessite aucun plateau. En effet, on peut très bien faire notre combat sur la table à manger, sur le plancher, un comptoir, une galerie, etc.  

Après avoir choisi nos avions, nous choisissons 3 cartes de déplacement typique pour chaque avion. Ces cartes sont placées face cachée, sauf  la première carte qui est placée sous la plaque de soutien de l’avion – tout en laissant dépasser le haut de la carte. Ensuite, le joueur place son avion sur la flèche devant la carte; et voilà notre premier mouvement est effectué! Les autres mouvements se font de la même façon. Après les 3 mouvements, nous reprenons nos cartes et sélectionnons 3 autres mouvements. Pour ce qui est des dégâts – ou autres évènements comme des bris, les enrayages qui peuvent survenir si nous sommes touchés par les armes d’un avion ennemi – nous prenons dans la pile de cartes de dégâts le nombre de cartes correspondant aux dégâts reçus. Les dégâts  peuvent variés – ralentissement, ne peut plus tourner à gauche ou à droite, etc.  

     

Pour les débutants, le jeu se déroule à la même altitude. Lorsque l’on applique les règles d’altitude,  la difficulté du jeu est rehaussée d’un cran. Les jeunes comme les moins jeunes auront plaisir à s’affronter afin de nommer un as dans la famille ou dans le groupe d’amis. Plusieurs variantes existent en ajoutant certaines cartes comme les explosions. Ce jeu est un bon divertissement pour tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s