Frédéric Fillion

Bon, on a tous déjà joué au classique Risk (inventé en 1959), et on s’est tous déjà couché trop tard parce que la partie était interminable… et déjà refusé de faire une partie l’occasion suivante, pour la même raison! Dans cette ère de la nouvelle vague des Eurogames, quelle est la place de ce classique qui montre les signes de l’âge? Risk est-il une option viable au sein des Agricola, Power Grid, et autres, au sein de votre groupe de joueurs? Ma réponse est oui, grâce à deux nouvelles versions sorties en 2001 et 2004! Je vous présente donc Risk 2210 et Risk: Godstorm. 

  

Risk Godstorm

En bref: Pour se rafraîchir la mémoire, Risk est un jeu de conquête mondiale. Le contrôle d’une plus grande quantité de territoires, et des continents au complet, donne accès à un meilleur recrutement (et donc à plus d’armées). On est aussi poussé à attaquer à chaque tour, car on reçoit ainsi une carte qui permet de faire des « suites » pour obtenir encore plus d’armées! Le combat est un dice-fest de d6, attaquant VS défenseur.

  

Risk 2210

Quoi de neuf, alors: De façon générale, Godstorm est une re-thématisation du classique à la sauce antiquité (Celtes, Égyptiens, Grecs, Babyloniens et les anachroniques Norses) alors que 2210 est une version futuriste, avec des colonies sur la Lune et des robots géants! Des territoires additionnels (la Lune, l’Atlantide, les colonies sous-marines, etc.) redéfinissent la carte; fini se cacher en Australie pour la victoire! On a des bâtiments (temples/stations spatiales) à construire et des troupes spéciales (officiers ou Dieux!)  à recruter. Ces derniers permettent de réaliser des actions spéciales (ce qui remplace les « suites » du Risk classique; on a maintenant des « stratagèmes/des miracles »), comme tendre une embuscade, couler l’Atlantide ou faire une frappe nucléaire!!! Mais surtout, la durée de jeu est limitée; on a cinq « tours » (ans/époques) pour faire sa marque, car après la Terre élit un président/l’histoire juge quelle culture a laissé la plus grande impression… Tout cela pour dire qu’avec la peste ou l’arme atomique sous le contrôle de nos adversaires, on n’a plus de grands rassemblements de troupes, mais plutôt plein de petits affrontements ici et là, et avec 5 tours pour agir, l’action reste fluide et chaque mouvement est important! 

C’est bien tout ça, mais quelles différences entre les deux, finalement? À part les changements de style (le nom et le look des territoires sur les 2 cartes), on a 4 Dieux dans Godstorm (Dieu du Ciel, de la Guerre et de la Mort, et la Déesse de la Magie) contre 5 officiers dans Risk 2210 (commandant Terrestre, Maritime, Spatial, Nucléaire et mon préféré le Diplomate avec ses passes croches); les miracles divins sont plus difficiles à exécuter mais sont généralement plus puissants que les stratagèmes des officiers, ce qui laisse une plus grande part au hazard, ce qui équilibre les chances lorsque l’on joue avec des joueurs de différents calibres… En fait, c’est une question de goûts; qu’es-ce qui pogne le plus dans la gang? science-fiction ou fantasy?

3 thoughts

  1. WOW! J’ai acheté les 2 versions et j’ai adoré! Mes amis et moi avons joué plusieurs parties et avons un faible pour 2210, mais godstorm est tout aussi agréable. Un gros merci!

    1. Merci beacoup pour ce post sur Risk… Personnellement je ne sais pas quel version choisir entre 2210 et halo wars. j’aime bien les figurines de halo, mais en même temps j’ai déja une version home made de Risk : Mars… alors p-t serait il mieux d’aller vers la map classique avec 2210.

  2. Personellement, Halo Wars est vraiment un trip de « fan » de Halo… La carte du monde est la carte standard, mais inversée! Plus de possibilités avec 2210, IMHO.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s