Sylvain Couture

La panique envahit Arkham, petite ville du Massachusetts. D’effroyables et mystérieux événements ont été rapportés et la fréquence de ces incidents ne cesse d’augmenter. Tous semblent indiquer l’imminence d’un désastre cataclysmique. Seul un petit groupe d’investigateurs peut encore sauver Arkham de la destruction et du retour des Grands Anciens !


Ce superbe jeu se déroule dans l’univers d’horreur de H.P. Lovecraft… vous savez, celui qui a créé le Mythe le Cthulhu et du Nécronomicon… oups c’est vrai il y a des gens qui croient que le Nécronomicon existe pour vrai… En résumé, vous êtes un investigateur et vous devez à tout prix empêcher une effroyable entité, Grand Ancien, de terrasser la ville d’Arkham, en refermant ou en détruisant des portails menant vers d’autres mondes. Mais de nombreuses épreuves et événements viendront vous compliquer la vie. Plus la partie avancera, plus il y aura de créatures qui envahiront la ville et ses alentours, les magasins et les établissements fermeront leurs portes, et les habitants quitteront la ville. À moins que vous et vos compagnons réussissiez à empêcher que cela arrive, en lançant des sortilèges, en fermant des portails, en ne perdant pas trop de votre santé mentale et surtout avant que tout Arkham ne sombre dans la démence… vous êtes les héros après tout !  

Ce jeu est un jeu coopératif, mélangeant jeux de rôles et jeux de plateau à la perfection. Chaque personnage possède son propre historique ainsi que plusieurs compétences spéciales. Horreur à Arkham peut être joué de 1 à 8 joueurs âgés de 12 ans et plus, mais je vous déconseille de jouer à moins de 3 joueurs. Après tout, vous voulez survivre plus longtemps… du moins plus longtemps que les autres joueurs.

Chaque tour possède 5 phases :

Phase d’entretien : Les joueurs peuvent ajuster leurs compétences.

Phase mouvement : Chaque joueur effectue 2 actions de mouvement, dans Arkham même ou dans les autres mondes. Lors de cette phase, les joueurs peuvent ramasser des indices, se déplacer et se faire attaquer.

Phase rencontres à Arkham : Les joueurs qui se trouvent à Arkham piochent une carte et en appliquent les effets.

Phase rencontres dans les autres mondes : Les joueurs qui se trouvent dans les autres mondes vont faire, eux aussi, des rencontres, et c’est un passage obligatoire pour fermer les portails.

Phase Mythe : L’ouverture de nouveaux portails engendre de nouveaux monstres. Déplacements des monstres.

Plusieurs extensions sont disponibles pour le jeu, et viennent ajouter de nouveaux personnages, monstres, entités, scénarios, et certaines viennent aussi ajouter un plateau de jeu supplémentaire.

One thought

  1. J’ai récemment acheté Horreur à Arkham, et j’adore déjà ce jeu!
    J’ai essayé quelques parties en solo, en jouant 4 investigateurs, et j’en ai pour des heures pour m’occuper à ce jeu entrainant!
    J’ai joué cette fin de semaine avec ma blonde et 4 amis, le plaisir en a été décuplé!!! Un seul personnage à gérer, plus de monstres qui apparaissent, plus d’action!!!
    Le temps de jeu, je l’avoue, fait peur aux nouveaux joueurs. Mais le concept du jeu étouffe cette peur!
    Et je n’ai pas essayé les extensions encore!
    Mes amis et moi sommes des fans des jeux Days of Wonder, j’en ai trouvé un pour les joueurs plus aventureux : Horreur à Arkham !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s